Volet monétaire – Première journée décevante!

on

info-négos2

Volume 1 :  Numéro 6

 

Après avoir terminé le volet normatif sur une note positive avec une entente de principe il y a moins d’une semaine, l’espoir d’en arriver à une entente rapide au niveau monétaire s’est vite estompé lors du dépôt de l’offre monétaire de l’employeur.

En effet, c’est avec consternation que le comité de négociation a pris connaissance des clauses monétaires présentées hier.  On se rappelle qu’au moment du dépôt en avril dernier, nous ne connaissions pas l’ampleur des demandes patronales à ce niveau.  Il y a clairement un fossé entre l’offre et la réalité du marché, y compris ce qui a été consenti aux autres syndicats, dont le SEMB.

En acceptant l’offre initiale, les membres SPTP recevraient :

  • 0% en 2019;
  • 0,5% en 2020;
  • 1% en 2021;
  • 1,25% pour les années 2022 et 2023.

En 2024, un maigre 2% serait offert, conditionnel à la signature d’une convention collective de 6 ans.  On parle donc d’un appauvrissement de nos membres, considérant que l’indice des prix à la consommation (IPC) augmente à un rythme supérieur à ce qui est proposé.  Au niveau de la relativité salariale, 2,5% sont offerts pour régler les iniquités internes.

Au total, on parle d’augmentations de 9% sur 6 ans, soit une moyenne d’augmentation annuelle de 1,5% par année et ce, incluant ce qui est prévu pour la relativité salariale, comprenant un montant forfaitaire de 0,5%.

Comme on s’y attendait, on ferait passer les crédits-maladie de 15 à 12 jours.  De plus, le nombre de crédits-maladie pouvant être accumulés serait limité à un total de 20 jours seulement, ce qui est dérisoire.  Toutefois, il n’y aurait pas de perte au niveau de la banque de maladie actuelle, laquelle serait conservée à part.

Avec ce premier dépôt patronal, nous sommes loin de la demande syndicale de 2% par année sur 5 ans, excluant la relativité salariale.

Nous nous attendions à ce qu’il y ait une marge entre nos demandes et les offres patronales, mais pas dans cet ordre de grandeur.  Votre comité de négociation mettra les efforts nécessaires pour faire évoluer la partie patronale afin que l’on puisse en arriver à une entente respectueuse pour l’ensemble des membres SPTP.

 

Votre comité de négociation

Bandeau signature